Home
Sujet ajouté le
17 mai 2015
Les réalisations "perso" Des plans à télécharger ou à commander Avions, planeurs, hélicos, matériels disponibles dans le commerce Les événements aériens Des vidéos exceptionnelles, marrantes ou impressionnantes Laissez un mot sur le livre d'or
Des infos pour perfectionner ses modèles Le coin de la bidouille Les "inclassables" sont rangés ici... D'autres pages à visiter L'équipe des auteurs présents dans ces pages Contacter le webmaster
Français English Español Deutsch Italiano
  Ceský Russian Nederlands Português slovenských
Google

L’alarme... à l’œil !

Par Jean-Baptiste Gallez

Maintenant, dans la plupart de nos modèles, il y a au moins deux accus pour la réception, et souvent diverses sortes de dispositifs électroniques qui gèrent la décharge simultanée ou successive de ces accus et assurent même une alimentation stabilisée pour le récepteur, indépendante de la demande en courant des servos.

De ce côté-là, nous sommes tranquilles.

A l’autre bout de la chaîne de commande, dans notre émetteur, il n’y a qu’une batterie, mais tous les Grautaplex sont munis d’une alarme sonore qui nous prévient quand la batterie commence à approcher de la fin. Mais, pas de panique, il nous reste alors largement une quinzaine de minutes d’émission, de quoi faire encore un tour de terrain et se poser à l’aise.

Ce dimanche, mon camarade décolle tranquillement avec le Piper camouflé, un kit Toni Clark de 2,78 m, dont je vous avais présenté la construction il y a quelques temps.
Rapidement l’alarme de son émetteur retentit. A peine le temps d’entamer un virage de retour et l’émetteur s’éteint. Privé d’ordres, en plein virage et moteur presque à fond, l’avion fonce vers le sol et s’écrase au milieu du champ d’à côté.

Nous allons le récupérer et constater les dégâts. Juste de quoi allumer le barbecue prévu pour le soir !

Le BEA local prend l’enquête en main … Bref, on discute autour de l’épave et d’une bière.
Tout le monde commence par accuser l’alarme de l’émetteur qui aurait pu prévenir plus tôt.
On allume à nouveau l’émetteur et lui demande d’afficher la tension de sa batterie. On constate alors que la tension commence à une valeur normale mais décroît très vite : plus ou moins un dixième de volt par seconde. 10V, 9.9, 9.8, 9.7, 9.6, l’alarme sonne, 9.5, 9.4, 9.3, 9.2 etc. et l’émetteur s’éteint !
L’alarme a donc correctement fonctionné !

Crash Piper

Notre batterie était celle d’origine de la radio (+/- 5 ans) et avait toujours fonctionné parfaitement. Mais la semaine précédente, l’émetteur a été rangé allumé dans sa valise et la batterie a donc subi une décharge très profonde, ce qu'elle semble ne pas avoir apprécié.
Le chargeur « intelligent » utilisé la veille n’a rien détecté, et il ne peut pas le faire si on ne lui demande pas d'effectuer un ou plusieurs cycles de charge-décharge afin de mesurer la capacité réelle.

L’alarme est faite pour fonctionner avec une batterie en bon état dont la courbe de décharge est connue et bien plus lente.
Avec une batterie trop vieille, dont un élément serait mort, ou défectueuse pour n’importe quelle autre raison, cette « sécurité » est illusoire.

Comme dirait Monsieur de la Fontaine : « cette leçon vaut bien un avion » mais c’est un peu cher payé quand même, c’est pourquoi je me permets de la partager.

Contact : jean-baptiste@jivaro-models.org

 
 
 
Home
Revenir en haut
Les réalisations "perso" Des plans à télécharger ou à commander Avions, planeurs, hélicos, matériels disponibles dans le commerce Les événements aériens Des vidéos exceptionnelles, marrantes ou impressionnantes Laissez un mot sur le livre d'or
Des infos pour perfectionner ses modèles Le coin de la bidouille Les "inclassables" sont rangés ici... D'autres pages à visiter L'équipe des auteurs présents dans ces pages Contacter le webmaster
Français English Español Deutsch Italiano
  Ceský Russian Nederlands Português slovenských
D'autres sujets sont classés dans les différentes rurbiques. Cliquer sur les boutons pour y accéder.

Copyright jivaro-models.org
Locations of visitors to this page