Home
Sujet ajouté le
23 janvier 2010
Les réalisations "perso" Des plans à télécharger ou à commander Avions, planeurs, hélicos, matériels disponibles dans le commerce Les événements aériens Des vidéos exceptionnelles, marrantes ou impressionnantes Laissez un mot sur le livre d'or
Des infos pour perfectionner ses modèles Le coin de la bidouille Les "inclassables" sont rangés ici... D'autres pages à visiter L'équipe des auteurs présents dans ces pages Contacter le webmaster
Français English Español Deutsch Italiano
  Ceský Russian Nederlands Português slovenských
Google

Alula Evo version électrifiée

Présentation : Patrice Cazenave

L'Alula Evo, tout le monde connaît. Je m'en suis construit une à la fin de l'été, que j'ai vraiment appréciée.
A force de la lancer, j'ai commencé à souffrir de l'épaule, et le temps de vol me paraissait bien court.
Avec l'hiver qui pointait son nez, les chances de choper la bulle devenaient bien minces. Mon pote Patrick m'a dit que motorisée, ce serait une petite machine très sympa. L'idée a fait son chemin, et j'ai fini par faire la modif.

Alula Evo Electro Alula Evo Electro
Alula Evo Electro Alula Evo Electro

Au passage, comme je me doutais que ce serait centré un peu avant, je lui ai mis une dérive mobile et un servo de plus pour mettre du poids "intelligent" à l'arrière. L'articulation du volet se fait en fraisant la matière avec cutter puis ponçage, jusqu'à ne laisser qu'une fine pellicule qui sert de charnière. Au plus large, ce volet fait 55 mm
Le servo a lui été logé dans l'axe du "fuseau", entre la dérive et la partie creuse centrale, dans un logement adapté. Il est très peu exposé aux chocs malgré sa position. C'est une modification très discrète.

Alula Evo Electro Alula Evo Electro

Mon Alula n'a pas été collée définitivement, elle tient en un seul morceau grâce à quelques bouts de scotch. Le montage de la commande de dérive permet de la redémontrer entièrement sans soucis. C'est très pratique pour le rangement ou le transport.

Alula Evo Electro Alula Evo Electro

Le plus laborieux a été de vider prudemment le nez pour faire la place du moteur, de l'accu et du contrôleur. C'est sur-mesure et il n'y a pas beaucoup de rab ! Dremel et poussière au menu, il neige dans l'atelier…
Ce qui reste du nez est fragile, et pour qu'il ne casse pas au premier retour scabreux, j'ai inséré des tiges de carbone de 2 mm de diamètre de chaque côté. Le tout tient grâce à de la cyano + accélérateur. Ce n'est pas la meilleure solution, du plat de carbone aurait été plus adapté, mais j'ai fait avec ce que j'avais sous la main.
Le nez a été coupé à 85 mm du bord d'attaque.
Le couple moteur est une simple rondelle de contre-plaqué multiplis de 2 mm doublé d'un morceau de fibre de 1mm.
Le support moteur est simplement vissé dessus avec trois petites vis.
Le collage du couple a été fait moteur et hélice en place, pour bien voir ce que je faisais et estimer le piqueur et l'anticouple pendant le séchage. Collage à l'époxy rapide + microballon, un bon congé sur le pourtour du couple.
Je n'ai pas trouvé de solution élégante pour tenir le petit capot plastique du dessous ; pour le moment, c'est scotch et élastique.
Le moteur que j'avais en stock est un petit outrunner de 22 mm de diamètre et 19 g avec son support, d'un KV de 2500 tr/mn.
Le contrôleur est un minuscule "Mag 8" 12 Amp et les accus des 3S de 250 et 450 mAh, poids de 30 à 40 g.
L'hélice que je voulais repliable m'a donné un peu de travail. Je suis très prudent avec le diable de petit moteur qui est sur l'Alula: il entraîne une hélice noire d'Easy Star à plus de 14000 tr/mn, avec un 3S 1300.
Il satellise l'Easy Star en deux coup de cuillère à pot… dans un hurlement caractéristique.
Et fait exploser les 5"x3" GWS…. C'est pour ça que j'ai choisi un porte-pale en alu, costaud.

Alula Evo Electro Alula Evo Electro

La seule hélice repliable avec un petit cône pour un axe de 3 mm solide sans être trop lourde est la petite noire de chez Topmodel.
Taille mini 6"x3". En 2S, bof... En 3S, bien mais coupure contrôleur à répétition durant la montée. Il est gourmand ce petit moteur. Sous trois éléments, l'hélice est bien trop "grande" pour son KV de 2500.
Les petits lipos qui logent dans le nez font entre 250 et 450 mAh, et ne suivent pas des appels de plus de 10/12 Amp… Ils ne sont plus tout neuf !
Résultat, j'étais obligé de ne pas dépasser 60% des gaz pour pouvoir tirer des verticales sans coupure. Ca ne l'empêchait pas de grimper à 100 m en un peu plus de 10 secondes, mais j'avais envie de ne plus avoir à me concentrer sur le moteur.
J'ai recoupé progressivement l'hélice en 3 fois jusqu'à obtenir le bon résultat.
Découpe, façonnage de la pale, équilibrage à la balance au 100/iéme, et essais en vol.
L'hélice a bien diminué, et cette fois-ci, je peux passer toute la course du manche, avec une bonne vitesse sur trajectoire. Et rien ne vibre.
Montée comme sur les photos, le centrage est un peu trop avant, mais ça vole super comme ça.
L'engin grimpe aux arbres, voltige, et n'a pris que 20 à 30 grammes, ce qui rend le montage quasi "transparent" par rapport aux qualités de vol initiales.
Malgré une météo pourrie, vent fort, froid, pluie... pour finir je me suis régalé.
Motorisé, ce petit bout de mousse est étonnant de polyvalence : Montées vigoureuses, descentes verticales, comportement en voltige sympa, vol dos au moteur sans problème, et il plane toujours aussi bien. Cerise sur le gâteau, la dérive permet de spiraler serré, super efficace. Sur un aile volante quasi sans dièdre, c'est étonnant.

Alula Evo Electro Alula Evo Electro

Dès qu'elle est à contre-jour on dirait un petit rapace. Il a fallu le froid et mes lipos plus très neuf pour freiner mon enthousiasme. (Il n'y aura guère que "Mister Pink" pour trouver que "ça manque de pas"…)
En pente, ce doit être extra : Le petit moteur permet de voler partout sans soucis, et ce petit engin remonte le vent fort de façon étonnante pour son poids.

Alula Evo Electro

Une fois démontée, l'Alula prend très peu de place. Elle devrait désormais me suivre en montagne systématiquement, il lui faut juste un petit sac adapté et un émetteur pas trop gros.
Je suis particulièrement satisfait de ce petit engin, qui est devenu très polyvalent. Ce n'est plus un vrai "lancé-main", mais à choisir, je ne reviendrais pas en arrière.
Le moteur existe avec un KV plus faible de 2100, cela permettrait d'utiliser l'hélice sans retouches car c'est un travail délicat.

Mon exemplaire équipé au départ avec des servos 6 g et un pack 4 éléments Ni-MH de 800 mAh pour la centrer pesait 185 g volait aussi comme sur cette vidéo du fabricant. Equipée en électrique, elle vole avec des 3S 250 ou 450 et pèse maintenant 200 g ou 210 g.
Le centrage est un peu avant, elle vole un peu plus vite et c'est plus tendu sur trajectoire.

J'espère que ces quelques lignes donneront des idées à d'autres. Bons vols !

Les caractéristiques de l'Alula Evo :
Fabricant : Dream Flight
Importateur : Flash RC

Version planeur :
Envergure : 90 cm
Surface alaire : 16,7dm²
Poids : 160 à 170 g équipée
Charge alaire : 9,3 à 10,2 g/dm²
Radio : 2 voies
Prix indicatif : 69,90 €

Version électrique :
Moteur : AX 1806N KV2500 ou AX 1806N KV2100
Contrôleur : TP W12A
Batterie : 3S 250 à 450 mAh
Poids : 200 à 210 g

Alula Evo Electro

Contact : patrice.cazenave@jivaro-models.org

Alula Evo Electro

 
 
 
Home
Revenir en haut
Les réalisations "perso" Des plans à télécharger ou à commander Avions, planeurs, hélicos, matériels disponibles dans le commerce Les événements aériens Des vidéos exceptionnelles, marrantes ou impressionnantes Laissez un mot sur le livre d'or
Des infos pour perfectionner ses modèles Le coin de la bidouille Les "inclassables" sont rangés ici... D'autres pages à visiter L'équipe des auteurs présents dans ces pages Contacter le webmaster
Français English Español Deutsch Italiano
  Ceský Russian Nederlands Português slovenských
D'autres sujets sont classés dans les différentes rurbiques. Cliquer sur les boutons pour y accéder.