Home
Sujet ajouté le
24 octobre 2015
Les réalisations "perso" Des plans à télécharger ou à commander Avions, planeurs, hélicos, matériels disponibles dans le commerce Les événements aériens Des vidéos exceptionnelles, marrantes ou impressionnantes Laissez un mot sur le livre d'or
Des infos pour perfectionner ses modèles Le coin de la bidouille Les "inclassables" sont rangés ici... D'autres pages à visiter L'équipe des auteurs présents dans ces pages Contacter le webmaster
Français English Español Deutsch Italiano
  Ceský Russian Nederlands Português slovenských
Google

Faites des bulles... avec des bouteilles de soda !

Présentation : Laurent Berlivet

Si comme moi vous aimez dessiner vos propres modèles ou les construire à partir de plans, alors vous connaissez la galère pour trouver dans le commerce la verrière qui s’adapte parfaitement. Pourtant, sans avoir à disposer d'une machine à thermoformer, il existe un moyen simple d’en réaliser nous-mêmes, à conditions que leurs dimensions ne soient pas trop importantes. Si votre master peut entrer dans une bouteille de soda, vous êtes sauvé !

Verrière F5 Tiger F5 Tiger
Sur ce F-5 Tiger, semi-maquette assemblée en structure coffrée, l'aménagement de la cabine est indispensable : un tableau de bord, un pilote, son siège éjectable et tout ce qui est visible sous la grande verrière amovible.

La matière première

Les bouteilles de Cola et autres boissons pétillantes sont fabriquées à partir d'un matériau très résistant : le PET (polytéréphtalate d'éthylène). Elles sont soufflées à chaud dans des moules à partir de tubes en forme d’éprouvette pour obtenir les formes variées qu'on trouve sur les rayonnages des boutiques. Ce plastique est également thermorétractable, c'est-à-dire que sa taille va réduire lorsqu'on le chauffe assez fortement. C'est cette particularité qui nous intéresse.
Les bouteilles contiennent pour la plupart 1,5 litre mais on en trouve également en 2 litres, ce qui permet de mouler des bulles un peu plus grandes.

Bouteilles variées
Il existe de nombreuses formes et plusieurs teintes de bouteilles. A vous de choisir.
Celles qui sont striées sont à éviter pour des verrières transparentes.
Bouteilles pas encore formées Nettoyage à l'eau écarlate
Voilà à quoi ressemble une bouteille quand elle n'a pas encore été soufflée à chaud. La teinte bleutée s'atténue avec l'étirement.   Pour retirer les résidus de colle et d'étiquette, l'eau écarlate convient parfaitement, sans altérer le plastique.

Pour obtenir une belle verrière, il faut sélectionner la bouteille dès le départ. Ce n'est pas forcément le breuvage qui importe mais la forme et l'aspect de la bouteille... Choisir celle à l’étalage qui est la moins marquée et la conserver précieusement pour éviter les rayures (voyage dans le chariot, sur le tapis roulant puis dans le coffre de la voiture, la cave ou encore dans le réfrigérateur...) car ces défauts de surface ne disparaîtront pas au moulage.
Certaines bouteilles sont striées. Elles peuvent être utilisées pour un capot, ou une verrière teintée. Mais pour une verrière transparente, elles ne conviennent pas ; il resterait un moirage désagréable à l’œil.
Pour enlever l’étiquette, utiliser de l'eau écarlate et un chiffon doux. D'autres diluants peuvent parfois faire blanchir le plastique.
Pour les teintes, on trouve des bouteilles transparentes mais également fumées ou vertes (beurk !).
Il est aussi possible de les teinter soi-même avec des bombes de peinture plus ou moins opaque. Et la couleur n'a pas d'importance quand il s'agit de fabriquer un capot ou un carénage qui sera peint.

Le master

La forme qui sert à mouler la bouteille doit être la plus belle possible. Le balsa est facile à former mais ne sera plus utilisable après quelques moulages car il se marque très vite. Pour de la fabrication en série, prendre du bois plus dur au grain fin comme du poirier par exemple. Si vous n’avez pas de blocs et que vous êtes obligés de contre-coller des planches, ne prenez pas une colle trop dure : les raccords pourraient apparaître après moulage. Pour de la colle blanche, éviter la cellulosique et préférer l’aliphatique bien plus facile à poncer. La mousse polyuréthane en bloc, de densité assez importante, donne également de bons résultats. Le gros avantage, c'est que contrairement au bois, il n'y a pas de fil pour faire dévier les outils lors de la mise en forme. La densité est également constante.

Formes et bulles réalisées Master en balsa, mousse PU ou plâtre
Quelques masters en bois et en mousse polyuréthane. La seule contrainte - de taille - c'est qu'ils doivent entrer dans la bouteille sans dépasser.   Quelques exemples de formes : en bois (balsa), en mousse polyurthane dense, ou en plâtre, plus durable.

Il n’est pas nécessaire de recouvrir cette forme d’enduit ou de peinture pour obtenir un glacé parfait, au contraire : le plastique se collerait dessus plus facilement et vous risqueriez de voir le produit de finition réagir avec la température.
Si vous souhaitez fabriquer des verrières en série, il est préférable de couler du plâtre dans la première qui aura été réalisée afin d'obtenir un nouveau moule plus durable.
Dans tous les cas, la forme devra avoir des contours supérieurs de quelques millimètres à la pièce définitive.

Les outils

Un décapeur thermique, de préférence un modèle avec régulateur de température, permet un travail précis. Pour ceux qui n’en possèdent pas, un petit camping-gaz ou à défaut la gazinière fera l’affaire. Le décapeur permet de diriger le jet de chaleur exactement où l’on veut.

Camping-gaz et décapeur Décapeur thermique a réhostat
Même si le camping-gaz rend service, l’idéal est d’utiliser un décapeur thermique.   Un décapeur avec régulateur de température permet de bien optimiser la chauffe.
Paires de ciseaux droits et courbés
La découpe s'effectue à l'aide d'une paire de ciseaux. Ceux à pointes courbées utilisés pour les carrosserie de voitures RC sont parfaits.

Un gant de cuisine évite de se brûler la main lorsque l’on manipule la bouteille qui peut rester chaude un moment.
Pour le traçage des découpes, un feutre indélébile à pointe fine va bien. Il s’efface ensuite avec un chiffon imbibé d’alcool à brûler. Les découpes sont réalisées au cutter ou à l’aide d’une paire de ciseaux. Celles à extrémités courbées utilisées pour les coques de voitures RC conviennent parfaitement.

Méthode

Enfiler la forme dans la bouteille découpée en gardant le plus possible de marge aux extrémités à cause de la rétraction. Il faut immobiliser la forme avec des cales en bois de manière à ce qu’elle ne puisse plus bouger. Il reste à chauffer tout autour, en rétractant le plastique progressivement. Il faut parfois chauffer un peu plus pour faire disparaître les cloques.

Découpe du fond de bouteille Masters en balsa
L'arrière de la bouteille est découpé. Deux verrières peuvent parfois être moulées en même temps.
Deux fomrs en même temps Une baguette pour caler
L'important, c'est que les formes soient bien immobilisées dans la bouteille.
La baguette pour ne pas se brûler les doigts Rétraction
Un tasseau de bois intercalé permet de faire tourner l'ensemble afin de bien répartir la chauffe, tout en gardant les doigts éloignés.
Bouteille rétractée Plastique rétracté
Bien chauffer tout autour afin de rétracter le plastique autour des formes.

Si l’on chauffe trop, le plastique devient blanc et laisse apparaître des micro-bulles. Dans ce cas, vous n’avez plus qu’à tenter de nouveau votre chance en vidant une autre bouteille… (Les premières fois, il arrive qu’on ait l’estomac un peu ballonné... )

Plastique trop chauffé Plastique blanchi
Ne pas trop chauffer sinon le plastique blanchit et de petites bulles apparaissent.

Dans les courbes prononcées, vous pouvez tirer avec une pince pour forcer le plastique à prendre la forme voulue.
Bien laisser refroidir et découper délicatement. Une astuce consiste à tracer directement le contour de la forme définitive sur le master. Vous n’avez plus qu’à le reproduire sur la bulle à l’aide d’un feutre indélébile. Attention aux doigts en travaillant au cutter.

Une lame de scie sert de guide Traçage
Les contours sont tracés au feutre indélébile avant démoulage. Une lame de scie à métaux fait office de réglet, qui ne glisse pas.
Découpage Ca prend forme
Ce qu’il reste de la bouteille, et la verrière à retailler.
Prédécoupe Ajustage aux ciseaux courbes
L'excédent matière est découpé avec soin le long du tracé.
Verrière découpée Verrière découpées
Deux verrières prêtes à être collées sur des avions. La qualité est tout à fait acceptable.

Une paire de ciseaux est bien plus précise. Côté goulot, la matière est très épaisse. On peut la couper à l’aide d’une scie à métaux ou d’un disque à tronçonner monté sur une mini-perceuse.
De longues verrières ne pourront pas être fabriquées en une seule fois à cause du format des bouteilles. Dans ce cas, on s'arrangera pour camoufler le raccord au niveau d'un arceau réalisé au moment de la finition, masqué par la peinture ou avec une bande de vinyle adhésif.
Il reste à habiller le poste de pilotage avec une figurine, un tableau de bord, un siège et toutes sortes de petits accessoires qui donnent vie à une maquette, c’est toujours plus joli qu’un grand espace vide.

Peinture Tamiya Smoke Tamya Smoke PS-31
On trouve chez Tamiya des bombes de peinture « smoke » pour donner un aspect fumé au plastique.
Verrière fumée Verrière teintée
Plus on en met, plus la verrière devient opaque.
Cheap Monkey

La verrière de ce CheapMonkey est teintée afin d’éviter un aménagement du cockpit.

Une alternative, lorsqu'on ne souhaite pas aménager la cabine, consiste à teinter la bulle par l’intérieur, afin de la rendre plus ou moins opaque. Pour cela, on peut utiliser de la peinture « smoke » de chez Tamiya. Une fine couche donne une teinte légèrement fumée et plusieurs la rendent totalement opaque.
Si le plastique est transparent, la peinture est posée par l’intérieur, ce qui permet de conserver l’aspect glacé en surface. Avec du plastique teinté ou si la bouteille choisie comportait quelques stries, il vaut mieux peindre par l'extérieur afin d'obtenir un aspect uniforme.
Pour un rendu parfait qui fait même disparaître les micro-rayures, on peut passer une couche de vitrificateur à parquet (Klir ou équivalent) après avoir bien essuyé le plastique, et laisser sécher dans un endroit hors poussière.

Le collage s’effectue avec de la colle néoprène transparente ou silicone, ou encore à l’époxy. Un congé de micro-ballons et parfois quelques aiguilles peuvent aider à bien maintenir la verrière en place sur la cellule.

Prêt à... buller !

Cette méthode peut également être appliquée pour réaliser toutes sortes de capots et carénages, parfois en plusieurs parties si on veut pour pousser le bouchon un peu plus loin… Dommage que les fabricants de boisson ne fassent pas encore des bouteilles de 5 litres pour vendre leur breuvage...
Vous n’avez plus qu’à essayer, sans vous brûler les doigts...

Cockpit Cougar Grumman F8F9 Cougar
La verrière et les profilés qui ferment les entrées d'air de ce Grumman Cougar F9F8 sont réalisés avec cette méthode. Pour rappel, le plan de l'avion est téléchargeable ici.
Capot dans le goult Rétraction du capot
Confection d’un capot rond en utilisant la partie haute de la bouteille, le goulot centré sur l'avant..
Capot rétracté Découpe
Après rétraction, on découpe délicatement l'excédent de matière.
Prêt à démouler Capot démoulé
Le démoulage s'effectue en poussant depuis l'avant.
Moule et pièce thermoformée Verrières et capots
Un capot circulaire issue d'une bouteille striée à la base. Certaines zones sont moirées mais l'effet disparaît après peinture.
Sukhoï 26
Sur ces petits Sukhoï 26, verrières et capots sont issus de bouteilles thermoformées.

Contacter l'auteur : laurent@jivaro-models.org

 
 
 
Home
Revenir en haut
Les réalisations "perso" Des plans à télécharger ou à commander Avions, planeurs, hélicos, matériels disponibles dans le commerce Les événements aériens Des vidéos exceptionnelles, marrantes ou impressionnantes Laissez un mot sur le livre d'or
Des infos pour perfectionner ses modèles Le coin de la bidouille Les "inclassables" sont rangés ici... D'autres pages à visiter L'équipe des auteurs présents dans ces pages Contacter le webmaster
Français English Español Deutsch Italiano
  Ceský Russian Nederlands Português slovenských
D'autres sujets sont classés dans les différentes rurbiques. Cliquer sur les boutons pour y accéder.

Copyright jivaro-models.org
Locations of visitors to this page