Home
Sujet ajouté le
18 juin 2017
Les réalisations "perso" Des plans à télécharger ou à commander Avions, planeurs, hélicos, matériels disponibles dans le commerce Les événements aériens Des vidéos exceptionnelles, marrantes ou impressionnantes Laissez un mot sur le livre d'or
Des infos pour perfectionner ses modèles Le coin de la bidouille Les "inclassables" sont rangés ici... D'autres pages à visiter L'équipe des auteurs présents dans ces pages Contacter le webmaster
Français English Español Deutsch Italiano
  Ceský Russian Nederlands Português slovenských
Google

 
Icare Airmeet

Par : Jean-Baptiste Gallez

Mon premier grand meeting

En septembre 2016, je participais au meeting du MCH, à Havay. Alors que je transportais mon Klemm vers le parking avion, je passe devant un « campement » de tentes et de caravanes et quelques Messieurs me demandent alors la signification de l’immatriculation de cet avion : D-TAXE. C’est un clin d’œil à un copain qui en a commandé le kit au nom de sa société, et que j’ai donc payé sans la TVA.
Parmi ces Messieurs se trouve Denis Anschling et quelques amis, le noyau des organisateurs du meeting « Icare Airmeet », une des plus belles rencontres modélistiques européennes, avec la Ferté.
Et comme, vu de loin, mon avion n’a pas l’air trop moche, il m’invite à y participer.

Klemm 25

Pourquoi pas ? Je n’ai jamais participé à un meeting international, ce n’est pas trop loin et en empruntant un camping car, nous pourrions en profiter pour faire un peu de tourisme dans cette région, la Lorraine, que nous ne connaissons pas.
Départ le jeudi et nous passons par le Luxembourg, le village de Schengen, l’Allemagne, où nous suivons la vallée de la Sarre et enfin la France et le village de Rorhbach-les-Bitche. Et sur une colline au dessus du village, un terrain d’ULM bien dégagé.
Nous nous installons dans la gigantesque prairie réservée aux pilotes. Sur le terrain ont déjà commencé les certification des « catégorie B » par le délégué de la DGAC.
C’est du sérieux : dossier complet, inspection technique minutieuse des avions et deux vols de certification du pilote et de l’avion. Il faut aussi démontrer le fonctionnement du fail-safe de la radio, ce dont les pilotes allemands n’ont pas l’habitude chez eux. J’ai ainsi vu refusée l’autorisation de vol à un superbe planeur (un DG 100 de plus de 8 m, rien que le top du matériel) parce que le fail-safe n’avait pas de prise sur le pylône de propulsion rétractable. On ne plaisante pas avec la sécurité.

Le vendredi, encore quelques vols de certification puis vols libres pour ceux qui veulent. Pour le plaisir, car le terrain est parfaitement dégagé et le vent faible et dans l’axe, je m’offre quelques circuits avant de ranger mon Klemm dans l’un des grands chapiteaux réservés aux modèles.
Samedi matin, les choses sérieuses commencent. Inscription des pilotes et des « mécanos » (Madame !). Pendant toute la durée du meeting, nous sommes les invités de l’organisation. Et le samedi soir, nous avons même droit à un banquet de gala, pour une somme modique. Briefing des pilotes : bienvenue, consignes de sécurité et organisation des vols. On fonctionne selon la technique de l’entonnoir. Quand on désire voler, on met son avion dans la file d’attente.
Je ne vous ferai pas la liste exhaustive des modèles présents. Rien que du beau, du grand, de l’exceptionnel et des pilotes de talent. La crème de la crème du modélisme européen. Une petite recherche internet « Icare airmeet 2017 » vous montrera les plus belles images.

Côté public

Dans tout cela, je ne suis qu’un petit débutant. Je ferai un vol le samedi et deux le dimanche, mais ma présentation est limitée. Passage bas et lent, passage très bas, passage « à l’anglaise », un looping, un tonneau et un renversement et il est temps de battre des ailes pour dire au revoir et se poser.
Le samedi, à l’atterrissage, je me suis un peu déporté de l’axe de piste. Attendait au bord de celle-ci une petite jeep radio-commandée qui précédait la mise en piste d’un groupe de warbirds. Une petite touchette du bout de mon aile lui a fait tomber le drapeau américain. Un avion allemand (quand même orné de la croix gammée) qui attaque une jeep américaine… J’ai été m’excuser auprès de ces pilotes… allemands !


Et tant que nous sommes dans les paradoxes linguistiques, il y avait sur place un groupe de passionnés d’histoire qui recréent un campement américain de la dernière guerre complet, avec Jeep et autres véhicules patiemment restaurés, armes et uniformes fidèlement reproduits. Comme nous sommes en Lorraine, beaucoup de ces GI’s français parlent… allemand !

Warbirds

Une mention spéciale aussi au team « Legendary Fighters », une dizaine de warbirds WW2 en formation d’attaque et un show pyrotechnique à vous couper le souffle.

Parmi les « attractions », il y avait aussi un remorquage de planeur par … un chien. Sagement assis au milieu de la piste, sur un signal de sa maîtresse, il se met à courir et le planeur se retrouve facilement à une cinquantaine de mètres. Promis, prochain meeting, mon chien fera la même chose.

Remorqueur au poil !

Le samedi soir, après notre banquet, séance de vol de nuit où les avions éclairés par led évoluent parmi les feux d’artifices. Le « Team » belge de Bernard Delaye était naturellement présent et comme d’habitude à vu les choses en grand. Quand les autres mettent quelques bandes de led pour le vol de nuit, son grand Piper était carrément éclairé par une série de projecteurs qui illuminaient les ailes et l’intérieur du fuselage.
Dimanche matin, le temps est un peu gris, mais, très rapidement le ciel vire au bleu avec juste quelques petits cumulus de beau temps et le spectacle reprend. Le public fut estimé à plus ou moins 7.000 personnes sur les deux jours.
Et le soir, moment magique dans la belle lumière du soleil couchant, c’est encore le team belge qui nous a fait vibrer pour la clôture de ce meeting. Après un superbe vol en formation, un circuit complet en miroir, le fiston, Loïc, sur le dos, presque au ras du sol avec le grand Piper, et le papa, Bernard, juste au dessus de lui avec le grand Fokker DR-1.

Comme, dans le camping car, c’est l’avion OU nous, Denis Anschling nous propose gentiment d’accueillir l’avion chez lui, il habite à quelques kilomètres de là, pour que nous puissions faire un peu de tourisme. La région a une longue histoire de verrerie et de cristallerie et c’est à Wingen-sur-Moder que s’est installé le musée René Lalique. Moi qui croyait m’ennuyer à voir quelques vases … Je ne peux que vous recommander un petit détour par ce petit mais merveilleux musée.
Camping car trop petit...

Dans un autre domaine, nous ne sommes pas loin de la frontière avec l’Allemagne et c’est donc ici que Monsieur André Maginot, ministre de la guerre, a fait construire, entre 1928 et 1940, une ligne de fortification censée rendre le territoire impossible à envahir. Les militaires sont toujours en retard d’une guerre. Avant, les troupes étaient mobiles, songez aux Romains qui avaient construit sur tout l’empire un réseau de routes destinée avant tout au déplacement des légions. Mais pendant la guerre de 14-18, elles se sont enterrées, ont creusé des tranchées. Les militaires se sont dit alors « pour la suivante, construisons de belles tranchées, en dur, avec tout le confort ». Cela à donné la « ligne Maginot » . Pas de chance, les ennemis sont passé à côté ou au dessus et ces beaux ouvrages ne servaient plus à rien. Seul un certain colonel de Gaulle avait dit que, pour le même prix, on pouvait avoir de nombreuses divisions blindées capables de résister n’importe où sur le territoire.
Nous avons été visiter l’ouvrage de Simershof. J’avais déjà vu un autre fort de la ligne Maginot, mais ouvert à tous les vents, il avait été largement pillé. Celui-ci ayant été occupé par l’armée française jusque dans les années 70, est en parfait état … A voir aussi si vous passez dans la région.
Une bien agréable expérience… je suis partant pour l’édition suivante.

Contact : jean-baptiste@jivaro-models.org

Warbirds & Co
 
 
 
Home
Revenir en haut
Les réalisations "perso" Des plans à télécharger ou à commander Avions, planeurs, hélicos, matériels disponibles dans le commerce Les événements aériens Des vidéos exceptionnelles, marrantes ou impressionnantes Laissez un mot sur le livre d'or
Des infos pour perfectionner ses modèles Le coin de la bidouille Les "inclassables" sont rangés ici... D'autres pages à visiter L'équipe des auteurs présents dans ces pages Contacter le webmaster
Français English Español Deutsch Italiano
  Ceský Russian Nederlands Português slovenských
D'autres sujets sont classés dans les différentes rurbiques. Cliquer sur les boutons pour y accéder.

Copyright jivaro-models.org
Locations of visitors to this page