Home
Sujet ajouté le
8 décembre 2018
Les réalisations "perso" Des plans à télécharger ou à commander Avions, planeurs, hélicos, matériels disponibles dans le commerce Les événements aériens Des vidéos exceptionnelles, marrantes ou impressionnantes Laissez un mot sur le livre d'or
Des infos pour perfectionner ses modèles Le coin de la bidouille Les "inclassables" sont rangés ici... D'autres pages à visiter L'équipe des auteurs présents dans ces pages Contacter le webmaster
Français English Español Deutsch Italiano
  Ceský Russian Nederlands Português slovenských
Google

Présentation : Serge Encaoua

Les souvenirs d'enfance nous rattrapent : Vous vous rappelez sans doute des petits avions en papier que l'on lançait à la maison. Voilà comment est née l'envie de faire un modèle RC, et indoor de surcroît pour pouvoir l'utiliser en hiver.
Les composants électroniques sont du grand standard. Pour ma part, j'ai récupéré moteur, servos, variateur, récepteur et accus au fond d'un tiroir.

 

 

Caractéristiques techniques

Nom : Paperplane
Envergure : 40 cm
Longueur : 60 cm
Masse : 145 g
Surface : 12 dm²
3 servos de 5 g
Moteur : Protronik DM 2203 kV 1600
Hélice : 6''x3''
Variateur : 12 A
Accus : 2S 300 mAh


Construction

Le nez est renforcé Roulis, tangage et lacet
Le Paperplane est juste constitué de 2 morceaux de Depron de 6 mm.

Elle est vraiment très simple, le modèle est construit à base de Depron de 6 mm, et avec un pistolet à colle chaude. Elle est menée en moins de 2 heures.

Le plan est dessiné sur une feuille au format A3, à l'échelle 1/3.
(Format PDF, 260 Ko. Clic droit sur l'image puis "Enregistrer la cible du lien sous...")

Il y a deux plaques à découper : une pour l'aile et une autre pour le fuselage.
Le moteur étant protégé, il faut pratiquer les découpes pour le passage d'hélice.
Les autres découpes sont pour les élevons et la dérive qui est indispensable pour voler en indoor.
Les deux plaques sont collées à l'équerre.
Il n'y a pas de longeron d'aile, le Depron est suffisamment rigide.

Le moteur central
L'hélice ne risque pas d'être endommagée grâce au moteur central.

Le moteur est monté sur une baguette en bois dur, elle même fixée sur l'extrados de l'aile
Les servos d'élevons sont collés sur l'aile, idem pour le servo de dérive collé sur le fuselage.
J 'ai aussi collé le variateur et le récepteur.
L'accu est fixé par du scratch.
Les commandes sont faites avec de la tige carbone diamètre 2 mm et de la gaine thermo pour assurer l'articulation.
Les gouvernes sont fixées par du simple scotch de protection peinture, à mettre dessus et dessous pour éviter tout jeu.
La pointe avant est renforcée par un sandwich de contre-plaqué 5/10.
La décoration est minime, j'ai mis de la peinture acrylique au pinceau sur l'extrados.

Le modèle est piloté en 3 axes. La gouverne de direction est indispensable pour le vol en salle.

Réglages

Le centre de gravité est à 31 cm de la pointe avant. Le réglage se fait en positionnant l'accu.
Les élevons sont relevés de 6 mm.
Le débattement est de +/- 20 degrés sur les ailerons et idem sur la profondeur.
Le débattement dérive est de +/- 30 degrés.
Sur toutes les commandes, j'ai mis 50% d'expo, qu'il conviendra d'ajuster suivant votre style de pilotage.

Les élevons sont mixés pour les fonctions de roulis et de tangage.

Vol

On le tient par le dessous et on lance à vitesse modérée. Ne pas oublier de souffler sur le nez .
Il est très stable sur trajectoire et comme tout les deltas, on peut le faire voler à basse vitesse, le nez haut sans décrocher.
Du fait de la grande quille sous le fuselage, il revient naturellement à l'horizontale en lâchant les manches.
Les commandes sont douces et homogènes.

Vidéo d'un vol du Paperplan en intérieur.

En indoor, l'utilisation de la dérive est indispensable pour tourner court et il faut limiter l'inclinaison aux ailerons, faute de quoi il peut embarquer.
La dérive placée dessous provoque une inclinaison naturellement lors de la mise en virage.

Il passe le tonneau en moins de 2 s en mettant les ailerons à fond.
On peut aussi faire des renversements, par contre le looping est plus difficile à passer avec les débattements indiqués.

Le vol à « grande vitesse » est possible, on garde bien le contrôle de la trajectoire.

A la fin de la séance, le rattraper dans la main est un jeu d'enfant mais on peut aussi atterrir, sans risquer d’abîmer l'hélice qui est protégée.

Il peut être aussi utilisé en extérieur, avec un vent allant jusqu'à 10 km/h sans difficulté.

Bons vols !

Contacter l'auteur : Serge Encaoua

 
 
 
Home
Revenir en haut
Les réalisations "perso" Des plans à télécharger ou à commander Avions, planeurs, hélicos, matériels disponibles dans le commerce Les événements aériens Des vidéos exceptionnelles, marrantes ou impressionnantes Laissez un mot sur le livre d'or
Des infos pour perfectionner ses modèles Le coin de la bidouille Les "inclassables" sont rangés ici... D'autres pages à visiter L'équipe des auteurs présents dans ces pages Contacter le webmaster
Français English Español Deutsch Italiano
  Ceský Russian Nederlands Português slovenských
D'autres sujets sont classés dans les différentes rurbiques. Cliquer sur les boutons pour y accéder.

Copyright jivaro-models.org
Locations of visitors to this page