Home
Sujet ajouté le
8 octobre 2017
Les réalisations "perso" Des plans à télécharger ou à commander Avions, planeurs, hélicos, matériels disponibles dans le commerce Les événements aériens Des vidéos exceptionnelles, marrantes ou impressionnantes Laissez un mot sur le livre d'or
Des infos pour perfectionner ses modèles Le coin de la bidouille Les "inclassables" sont rangés ici... D'autres pages à visiter L'équipe des auteurs présents dans ces pages Contacter le webmaster
Français English Español Deutsch Italiano
  Ceský Russian Nederlands Português slovenských
Google

 
Poste de pilotage autonome

Etre assis aux commandes de son modèle !

Présentation : Serge Romani

Si on rêve depuis toujours de pendre place aux commandes d’un avion grandeur mais qu’on n’en a pas les moyens pour diverses raisons, on peut faire autrement avec un peu d’astuce et d’imagination.
C’est ce que j’ai fait avec ce siège-pilote qui dispose d’un manche central pour la profondeur et les ailerons, de palonniers pour la direction, et d’une commande de gaz déportée, l’ensemble étant issu d’un vieil émetteur inutilisé.

Le siège

J’ai utilisé du contre-plaqué acheté au brico du coin. Coup de chance, j’ai pu acheter un chariot de chutes pour trois fois rien. J’ai pris du 18 mm pour le châssis (il faut que ça résiste au poids du pilote) et du 10 mm pour le reste.
Les dimensions de la caisse principale sont de 120 cm de long pour rentrer facilement qans la voiture, la largeur adoptée est de 30 cm mais là, ça dépend de votre postérieur !
Reste à déterminer la position et l’inclinaison du dossier ainsi que le placement du palonnier de direction (les pédales) en fonction de votre morphologie.
Pour l’articulation des pédales, j’ai utilisé des charnières laiton normales. A la longue, je me suis aperçu qu’il faut mieux utiliser des charnières nettement plus robustes. On ne se rend pas compte mais on a tendance à appuyer fort avec les pieds.
Pour la construction je ne vais pas vous détailler, il faut faire comme vous le sentez.

Poste de pilotage en plein air Transportable
Les dimensions sont déterminées par la taille du pilote. Ne pas oublier que cet équipement relativement volumineux doit être transportable facilement. Il suffit d'ajouter une poignée à l'avant et deux roulettes pas trop petites, mais solides, à l'arrière.

La radio

Ne souhaitant rien modifier sur ma fidèle Futaba FC18 qui a passé ses 20 ans, j’ai conservé cet émetteur
J’ai utilisé ma fidèle Futaba FC18 qui a passé ses 20 ans mais je n’arrive pas à m’en séparer et pour ne rien modifier à ma radio, une Attack qui me servait de radio école
J’ai conservé le manche direction/ profondeur que j’ai monté dans une boîte Plexo et j’ai déplacé le manche des gaz à main gauche et le potentiomètre direction aux pieds.
Le câble d’écolage passe dessous et vient se brancher sur la FC18 qui me reste toujours accessible au cas où (… Faut pas déconner quand même !)
Maintenant, avec les nouvelles radios, c’est peut être plus facile avec la liaison sans fil, mais moi je suis encore de la vieille école !
Avec ce système ça me permet de faire essayer à des copains en restant maître de la radio à tout moment.

Vieille radio à dépouiller... ELectronique démontée
Une vieille radio 4 voies a été dépouillée de son boîtier. Le manche pour le rouils et le tangage ainsi que les cartes électroniques et la batterie ont été installés dans un coffret électrique.
Manche de gaz Commande de gaz
La commande de gaz est déportée sur le côté gauche, avec une longue poignée rappelée en arrière avec un élastique (ou un ressort).
Potard de direction
Le potentiomètre de direction est déplacé vers l'avant. Il est relié à un renvoi et deux tringleries fixées sur les palonniers articulés sur charnières. Prévoir du solide à ce niveau.
Manche tangage et roulis Emetteur maître à portée de main
Un manche à balais est rajouté sur le manche d'origine. L'émetteur "maître" reste à portée de main, au cas où il faudrait reprendre de "vrais" manches... mais aussi pour laisser la place à d'autres sur le siège, en double-commande.

Pilotage

Au début j’avais un doute car je pilote en mode 1 et là ça ressemble à un mode 2. Finalement tout va bien, c’est assez intuitif. Seul problème : on oublie facilement la commande aux pieds mais au bout d’un moment, ça vient tout seul.
Je n’ai encore volé qu’avec un planeur de 2 m, mais ça doit aller beaucoup mieux avec un plus grand qui aura plus d’inertie.

Il y a certainement plein d’améliorations à faire comme des pieds pour le surélever un peu, installer un siège plus confortable, une roue en travers avec moteur et tout et tout pour pouvoir pivoter comme m’a suggéré un copain, mais c’est libre court à l’imagination de chacun. N'hésitez pas à faire part de vos bricolages et améliorations.

Double commande
Pilotage au grand air
Chacun son tour
Avec l'émetteur en double-commande, c'est facile de faire essayer ce mode de pilotage aux copains.

La suite

Pour aller un peu plus loin dans le délire, on peut imaginer des lunettes avec retour des informations comme l’horizon artificiel, la vitesse, le vario… que sais-je ? Et on se retrouve à rêver être assis dans un vrai avion. S’il y a un peu de mistral, on a même les cheveux au vent !
Voilà j’espère que ce bricolage vous donnera envie, d’autant plus que ce n’est pas très compliqué à fabriquer.
Bon vols à tous !

Prochaine étape : le pilotage en immersion, avec télémétrie...

Contacter l'auteur : serge-romani@jivaro-models.org

 
 
 
Home
Revenir en haut
Les réalisations "perso" Des plans à télécharger ou à commander Avions, planeurs, hélicos, matériels disponibles dans le commerce Les événements aériens Des vidéos exceptionnelles, marrantes ou impressionnantes Laissez un mot sur le livre d'or
Des infos pour perfectionner ses modèles Le coin de la bidouille Les "inclassables" sont rangés ici... D'autres pages à visiter L'équipe des auteurs présents dans ces pages Contacter le webmaster
Français English Español Deutsch Italiano
  Ceský Russian Nederlands Português slovenských
D'autres sujets sont classés dans les différentes rurbiques. Cliquer sur les boutons pour y accéder.

Copyright jivaro-models.org
Locations of visitors to this page