Home
Sujet ajouté le
31 octobre 2018
Les réalisations "perso" Des plans à télécharger ou à commander Avions, planeurs, hélicos, matériels disponibles dans le commerce Les événements aériens Des vidéos exceptionnelles, marrantes ou impressionnantes Laissez un mot sur le livre d'or
Des infos pour perfectionner ses modèles Le coin de la bidouille Les "inclassables" sont rangés ici... D'autres pages à visiter L'équipe des auteurs présents dans ces pages Contacter le webmaster
Français English Español Deutsch Italiano
  Ceský Russian Nederlands Português slovenských
Google
Virgul'E - CD Design

Virgul'E

Un modèle... au point !

Présentation : Grégory Zietek

Il existe des avions qui restent indémodables quel que soit le temps qui passe… La Virgule en fait partie !
C'est une aile volante d'1 m d'envergure conçue par Didier Cervera et présentée avec son plan encarté dans le magazine Looping N°19 datant de 1992. Beaucoup de modéliste ont construit cette aile volante qui fait partie du patrimoine modéliste français,
Pour fêter les 25 ans de la Virgule, CD Design a sorti un kit « made in France » de cette fabuleuse aile volante.

Modèle assemblé Passage bas
Sur le dos   Plein pot

Caractéristiques techniques

Nom : Virgule
Marque : CD Design
Prix indicatif : 74 €
Envergure : 102 cm
Longueur : 52 cm
Profil : biconvexe symétrique
Masse : 860 g (950 à 1100 g annoncés)
Surface : 31 dm²
Charge alaire : 28 g/dm² (30 à 35 g/dm²)

 

Equipements :

Moteur : EP Power 2814-1650
Hélice : 8''x4''
Contrôleur : Roxxy 45A
Batterie : Li-Po 3S 2200 mAh
Radio : 3 voies


Looping n°25 Looping et plan encarté

1992, Looping N°19. A l'époque de la publication du plan dans le magazine, la Virgule était motorisée par un moteur thermique de 4 cc et il aurait été impensable l'électrifier ! Aujourd'hui, c'est bien différent !

Le kit

Il existe 2 versions, à préciser à la commande : soit la Virgul'E qui est la version électrique, soit la Virgule 25 en thermique. A vous de choisir !

Embalé dans un sachet

Le kit complet est livré sous blister. Toutes les pièces sont découpées au laser, gage de précision à l'assemblage.

Pièces balsa

Le balsa et le contre-plaqué utilisés sont de bonne qualité.Tout l'accastillage est fourni : les chapes, charnières de marque (Kavan) et pour la version thermique le réservoir et le cône d'hélice.

Le plan Notice téléchargée

Le plan est de grande taille, très détaillé et joliment décoré. Celui-ci a été modifié à partir de l'original par Sébastien Gaume.
La notice est à télécharger sur le site CD Design. Je l’ai imprimée puis agrafée pour l’avoir sous la main durant le montage.
(Le kit présenté ici est un modèle de pré-série. Depuis, les défauts mineurs ont été corrigés.)

Tous les collages sont faits à la colle blanche et de la cyano, un minimum d'outillage est nécessaire pour l'assemblage.

Assemblage

Baguettes d'angle Nervures d'emplanture
Longeron et nervures   Bord de fuite rabouté

La construction commence par la partie centrale. Celle-ci est constituée de nervures et de la boîte-moteur et accus et de la platine servos. Cette dernière sert aussi bien pour la version électrique micro-servos et pour la version thermique avec servos standard.

Chantier de montage Longeron épinglé
Cale de bord de fuite   Bord de fuite réhaussé

Attaquer par le collage du longeron inférieur sur lequel sont collées les nervures. Utiliser une cale de bois dur sous les queues de nervures puis coller les bords de fuite.

Baguette de bord d'attaque Bord d'attaque
Coffrage de bord d'attaque   Couple de fond de fuselage

Retourner l'aile, coller le longeron supérieur et le bord de fuite.
On pourra commencer le coffrage du bord d'attaque à l'aide de pince et d'une réglette pour éviter que ça ne fasse des vagues.

Support batterie
Support servos

La platine peut recevoir 2 servos standard pour la version thermique ou deux minis pour l'électrique.

Dérive en planche Dérive assemblée

La dérive est constituée de 5 pièces de balsa, elles sont collées à la cyano. Un petit coup de ponçage après séchage et c'est tout !

Mise en place dérive Equerrage dérive
Collage des cloisons dérive   Support de dérive

Collage des demi-nervures qui prenne en sandwich la dérive. Celle-ci n'est pas collée, elle le sera après entoilage.

Coffrage de bord de fuite Coffrages raboutés
  Coffrage de bord de fuite

Les coffrages du bord de fuite sont en deux parties à assembler avant mise en place sur l'aile.

Coffrage central Partie centrale coffrée

Coffrage supérieur échancré pour le passage de la dérive. Il y avait une petite découpe à ajuster. Le fabricant l'a modifiée sur les kits de série.

Passage dérive Renforts platine servo

Doublage de la platine servo au niveau des vis de fixation.

Coffrage d'intrados Coffrage d'intrados

Vue de dessous après coffrage. Le fuselage n'est pas démontable.

Trappe supérieure Côté saumon

La trappe d'accès à la batterie est située sur le dessus. En bout d'aile, on voit le profil symétrique et très épais.

Elevons Coupe en biseau
Bord d'attaque élevon   Coupe en double biseau

Les élevons sont biesautés au bord d'attaque, dessus et dessous, pour permettre l'articulation avec des charnières à axe métallique.

Renfort guignols Renforts percés

Les élevons sont renforcés par du contre-plaqué collé au niveau des guignols.

Emplacement charnière Installation charnière
Charnières installées   Elevons

Découpes soignée des fentes qui reçoivent les charnières en plastique livrées. Pas de crainte de ce côté, c'est du matériel de qualité.

Charnière au bord de fuite Chapeau de nervure

Il reste à ajuster et à coller les chapeaux de nervures. Ca se fait rapidement.

Saumon Saumon

Les saumons sont constitués de deux planches de balsa épais.

Saumon trop court "Rustine"

La longueur du saumon était insuffisante de quelques millimètres. Là encore, ce détail a été corrigé.

Coupe en arrondi Mise en forme du saumon

Mise en forme du saumon, d'abord avec un coup de cutter. Pour finir, il va falloir jouer un peu de la cale à poncer pour arrondir les bords d’attaques et les saumons. Le fuselage reste anguleux.

Couple frontal Moteur installé

Fixation du moteur sur la cloison avant. Le trou pour le passage des câbles est prévu, tout comme les petites aérations.

Confection de la trappe Trappe d'accès à la batterie

Confenction de la trappe supérieure avec quelques morceaux de contre-plaqué en renfort.

En attente de finition Structure compacte

La cellule est réduite au plus simple, à la fois très légère et très rigide grâce à l'épaisseur du profil.

Prêtà entoiler

Coller le patin atterrissage en contre-plaqué sous le fuselage.

Equipement radio et motorisation

CD Design propose aussi tout le combo pour la version électrique à la vente, pour ceux qui n'auraient pas le brushless et le contrôleur appropriés.
Pour la partie radio, il faudra se procurer pour la version thermique 2 servos au format standard et pour mon cas dans la version électrique 2 micro-servos. J’ai installé des Hietc HS82MG ainsi qu’un classique récepteur AR 600 Spektrum.
Pour la motorisation électrique ou thermique, à vous de choisir !
Pour ma part, je ne me suis pas posé de question : version électrique bien sûr !
J'ai utilisé un brushless que j'avais dans un de mes tiroirs, un EP Power 2814-1650. Celui-ci entraîne une hélice de 8''x4''.
Ce moteur, n'a pas du tout les mêmes caractéristiques que le moteur préconisé car il tourne plus vite et utilise une hélice plus petite. Il pèse aussi moins lourd.
Le contrôleur est un Roxxy 45A largement dimensionné.
Pour l'accu, j'utilise des Lipo 3S 2200 mAh, c’est suffisant.

Finition

Découpes vinyle Petites découpes

L'aile volante a été entoilée à l'Oracover. Il existe plusieurs nuances de noir, j'ai choisi la nouvelle référence « design noir brillant » très facile à poser et léger.

CD Design propose plusieurs sets de décoration en vinyle autocollant de très belle qualité, pour finaliser votre virgule.
Voici ce qui est proposé à la vente :

  • GT
  • RS
  • USA
  • Daffy Duck. C’est celle utilisée pour cette présentation.

Si aucune de ces décos ne vous satisfait, il est tout à fait possible d'en demander à CD Design une entièrement personnalisée !

Attention pour la pose des stickers, prenez votre temps, elle doit être faite correctement, sans plis ni bulles…

Vaporisation Etalage produit vaisselle

La surface est recouverte de produit à vitre ou de liquide vaisselle pour que le film vinyle puisse glisser légèrement. Le produit sera retiré après la pause par essuyage et raclage.

Retrait du support papier Support papier retiré

La protection en papier est retirée très progressivement, depuis le centre vers le bord, en plaquant le film sans emprisonner de bulles.

Lissage Film tranfert

Ne pas se précipiter. Une fois le vinyle appliqué, le film transfert qui le recouvrait peut être retiré délicatement.

Décor posé Retrait du film transfert

Le décor Duffy Duck recouvre une très grand surface. Ce n'est donc pas le plus facile à poser.

Essuyage On chasse les bulles

Une fois le film tranfert retiré, on râcle l'autocollant en essuyant le liquide avec un morceau d'essui-tout. Une raclette est utilisée pour bien lisser le film, en chassant les bulles vers les bords.

Plaquage des bords Passage déruve

Au niveau des charnières et du passage de la dérive, le bord du film est assoupli et collé en utilisant un fer à entoiler à température moyenne.

Saumon Fer à repasser

Le vinyle n'est pas thermorétractable. Pour chasser les plis, on peut l'assouplir avec un fer à entoiler puis on plaque le film avec les doigts. On y arrive très bien en progressant doucement.

Film transfert vinyle Retrait du film transfert

Pour l'intrados, des damiers courbes ont été découpés pour bien visualiser l'aile en vol.

Pose d'un autocollant Pose d'un autocollant

Ce petit autocollant a été découpé à part.

Dessus Dessous

Cette déco est vraiment superbe, bien contrastée et bien visible. Bravo à CD Design pour le coup de patte.

Décor Duffy Duck
Réglages

Patin Renforts guignols

Un petit patin trouve sa place sous le fuselage. A droite, détail des renforts au niveau des guignols. (NDLR : Qui pourraient être entoilés aussi...)

Dérive Servo d'élevon

Les servos sont placés au pied de la dérive. Les commandes en corde à piano sont très courtes.

Emplacement batterie Moteur installé

Une batterie Li-Po 3S 2200 mAh trouve largement sa place dans le fuselage. Le moteur reste à l'air libre. Au moins, il est bien ventilé.

Trappe retirée Trappe refermée

La trappe est ici maintenue avec du ruban adhésif mais le kit de série contient désormais un jeu d'aimants.

Voici les réglages préconisés par le constructeur :
Centrage : 50 mm du bord d'attaque

Débattements :
- Roulis : 10 mm +/-
- Tangage : 10 mm +/-
- Expo : 25 %
Ils sont parfaits pour les premiers vols, très neutres !
Par la suite j'ai réduit l'expo à 10 % mais chacun fera en fonction.

La Virgul’E sur la balance pèse 860 g. CD Design annonce son site Internet une fourchette de 950 g à 1100 g. D'autres montent jusqu’à 1350 g !
Cette différence de masse s'explique suivant le moteur que vous allez utiliser et du plomb nécessaire pour le centrage.

En vol

J'ai choisi une belle matinée pour effectuer les premiers vols. La prise en main pour le lancer n'est pas des plus simples. Il est possible de positionner la main sous le fuselage. Attention quand même à l'hélice !

Une autre technique consiste à lancer la Virgule par la dérive, nez en l'air, moteur à fond et ça part tout droit ! Facile non ?
Les premières impressions sont bonnes, on se sent vite en confiance !
Le vol lent ne lui fait pas peur du tout, c'est même agréable de voler ainsi !

 

Une fois les chevaux lancés, c'est l'adrénaline qui monte au servo… Euh, non ! Au cerveau !
La vitesse varie en fonction du moteur que vous avez choisi. Avec le profil très épais, on n’aura pas les mêmes performances qu'un racer de compétition type F5D bien entendu.

 

Les montées verticales, les passages en radada sont du pur délire. On se prend vite au jeu !

Au sol

Pour la voltige, la Virgule se débrouille très bien, rien ne lui fait peur : tonneaux, vol dos, loopings et autres combinaisons…
Moteur coupé, l'aile se freine rapidement, le profil épais traîne vite une fois le moteur au ralenti.

 

J'ai eu l'occasion de la faire voler sur un terrain de foot, elle s'en est sorti très bien, le vol à basse vitesse est un régal, un véritable park flyer !

Pour l'atterrissage, la laisser venir gentiment à basse vitesse et arrondir pour le toucher au sol.

Conclusion

Pour terminer cette présentation, je suis très content d'avoir pu vous proposer cette aile volante, qui pour moi est une réussite !
Ce kit 100 % Made in France vous procurera du plaisir de la construction jusqu’au vol, avec une qualité à tous niveaux !

  Dans les pissenlits

On aime

  • Kit bois à construire
  • Précision des découpes
  • Made in France
  • Vol démoniaque

On aime moins

  • Décor Duffy Duck un peu délicat à poser

Contacter l'auteur : greg@jivaro-models.org

 
 
 
Home
Revenir en haut
Les réalisations "perso" Des plans à télécharger ou à commander Avions, planeurs, hélicos, matériels disponibles dans le commerce Les événements aériens Des vidéos exceptionnelles, marrantes ou impressionnantes Laissez un mot sur le livre d'or
Des infos pour perfectionner ses modèles Le coin de la bidouille Les "inclassables" sont rangés ici... D'autres pages à visiter L'équipe des auteurs présents dans ces pages Contacter le webmaster
Français English Español Deutsch Italiano
  Ceský Russian Nederlands Português slovenských
D'autres sujets sont classés dans les différentes rurbiques. Cliquer sur les boutons pour y accéder.

Copyright jivaro-models.org
Locations of visitors to this page