Home
Sujet ajouté le
28 mars 2015
Les réalisations "perso" Des plans à télécharger ou à commander Avions, planeurs, hélicos, matériels disponibles dans le commerce Les événements aériens Des vidéos exceptionnelles, marrantes ou impressionnantes Laissez un mot sur le livre d'or
Des infos pour perfectionner ses modèles Le coin de la bidouille Les "inclassables" sont rangés ici... D'autres pages à visiter L'équipe des auteurs présents dans ces pages Contacter le webmaster
Français English Español Deutsch Italiano
  Ceský Russian Nederlands Português slovenských
Google
Entoilage au Kraft

Présentation : Christian Stolz

L'entoilage au papier Kraft a ses adeptes et ses détracteurs.
Dans ses inconvénients vient en premier un surpoids (de l'ordre de 15%), le risque de vrillage lors du séchage (le papier peut se tendre très fort…) et tous les avatars d'un revêtement (plis, bulles, parties mal collées, etc.)
Avec un peu de technique et de méthode, le résultat peut être très intéressant : une grande solidité des parties entoilées, la possibilité d'appliquer des peintures que le Dépron ne supporte habituellement pas et d'obtenir une très belle finition.

Stampe Micro-Rafale
YF-22 Super Bandit
Quelques exemples de modèles en Dépron entoilés au papier Kraft. (Un Stampe, un Rafale, un YF-22 ou encore un Super Bandit) L'état de surface est très propre et toutes sortes de peintures peuvent être utilisées puisque le matériau est protégé.

Avant la couche de protection

Avant l'entoilage, il faut reboucher les trous et autres accrocs qu'a subi l'avion pendant sa fabrication.
Un mélange de Klir, un nettoyant pour sol ayant les caractéristiques d'un vernis acrylique, et de talc officinal va permettre de préparer un enduit léger et très facile à poncer.

Masticage Klir et talc
Un enduit de rebouchage très léger est réalisé avec un mélange de Klir et de talc.

Le matériel

Le matériel est le même que pour du papier peint. La technique aussi d'ailleurs…
Il vous faudra à minima :

  • une surface lisse car vous encollerez directement dessus.
  • De la colle à bois à pas cher. La marque Cléopâtre, que l'on trouve dans les magasins de travaux manuels.
  • De la colle à papier peint qui viendra à 30% dans le mélange pour lui donner un peu de fluidité et de « moelleux ».
  • Une paire de ciseaux d'excellente qualité et dédiée exclusivement à la coupe du papier mouillé.
  • Un cutter parfaitement affûté. Comme pour le Dépron, il s'utilise en étant le plus parallèle possible au papier. Dans le cas contraire, déchirures assurées…
  • 2 pinceaux plats, un petit pour les angles et un plus large.
  • 1 bol pour l'eau qui permettra de laver la table après chaque encollage, 1 autre pour y préparer la colle (ou un pot de confiture si vous souhaitez conserver ce que vous auriez préparé en trop).
  • Très important : 1 éponge
  • Des bandes de papier Kraft prédécoupées d'environ 5 cm de large.

Au sujet du papier Kraft, il existe le papier brun classique, que tout le monde connaît, mais également des papiers de couleurs qui pourraient permettre de ne même pas envisager l'application de peintures.
On le trouve dans des grammages allant de 40 à 180 g/m² et dans 2 qualités, suivant les fournisseurs : soit en tramé, soit en lisse. Pour ma part, je fuis le lisse qui se « décompose » sous l'effet de l'eau contenue dans la colle, se pose très mal, « travaille » beaucoup, plisse…

Papier Kraft Rouleaux de Kraft
Une quinzaine de couleurs différentes pour du papier vendu en rouleau de 3x0,7 m en 70 g/m²

Comptez un peu moins de 2 € le rouleau de 3,00 m, vendu en magasin de travaux manuels.
Concernant l'entoilage, il y a certainement plein de techniques différentes. Celle que je vous propose est celle qui me plaît et dont je connais les résultats. En aucun cas il ne s'agit d'un dogme, simplement d'une méthode parmi d'autres…
Pour les ailes, dérives, stabilisateurs, etc. je travaille en 2 temps : un entoilage par bandes de 3 à 5 cm de tous les contours. Une fois le papier sec, je passe aux parties les plus grandes (les aplats).
L'intérêt que je vois dans cette technique est qu'elle permet de travailler avec des bandes entières, sans découpe de languettes, sans risque de vrillage et avec un minimum de risque de déformation du support.
Pour les autres pièces, je trace la forme à couvrir et je découpe le papier avec + 2 cm tout autour. Si la zone à couvrir comprend des courbes, celles-ci seront traitées à l'aide de petites languettes entaillées dans le surplus de papier. Certains réalisent ces languettes en déchirant le papier, le recouvrement étant paraît-il moins visible. Pour ma part, je préfère les tailler aux ciseaux.

Entoilage des contours
Entoilage des contours

La méthode

Mais commençons par le début.
Les lignes qui suivent s’adressent à des personnes qui n’ont jamais posé de papier peint ou réalisé d’entoilage au papier (le terme marouflage est plus exact).

  1. Prédécouper toutes les différentes pièces de Kraft dont vous aurez besoin en prévoyant 2 cm de surplus tout autour.
  2. Le mélange de colle à bois, de colle à papier peint (30 à 40%) et d'eau, doit vous donner un résultat fluide, légèrement visqueux, sans être ni liquide, ni pâteux.
  3. Encoller la totalité de la pièce généreusement, sans avoir peur de déborder (d'où la surface lisse…)
  4. Très important, rabattre la pièce de papier sur elle-même pour lui permettre de détremper. C'est une question de réussite. Vous zappez cette étape et obligatoirement vous aurez des problèmes. Le papier va absorber l'eau contenue dans la colle et s'allonger d'environ 1cm/m. Si vous le posez trop rapidement, la fin du détrempage va se faire après la pose et vous aurez de fait des plis qui apparaîtront partout, ou des zones sur lesquelles le papier ne sera plus au contact du Dépron.

    Tracé de la pièce Détrempage
    Le tracé de la pièce à couvrir + 2 cm au pourtour
    La pièce repliée sur elle-même pour détremper

    Vous vous rappelez du sketch de Fernand Raynaud ? Et bien pour le temps de détrempage du papier, c'est comme pour le refroidissement du fût du canon, il prendra un certain temps. En fonction de votre papier, de votre colle, de la quantité que vous en avez mise, de la température, etc. il faudra compter de 3 à 5 minutes.
    C'est à la couleur du papier que vous constaterez s'il a bien bu (il devient légèrement transparent) et à la facilité de déplier la pièce de papier que vous pourrez juger s'il est prêt. Si vous décoller trop facilement votre pliage, c'est trop tôt ; si au contraire c'est impossible, et bien c'est top tard…
  5. Pendant que le papier détrempe, pensez donc à nettoyer la table pour éviter de tout saloper avec la colle dont vous avez beurré la nappe…
  6. Posez le papier sur le support SANS le tirer, le tendre ou le travailler d’aucune façon. On le pose délicatement. Point ! En partant du centre de la pièce, TRES DOUCEMENT, et à l’aide du pinceau large on applique le papier sur le support. Normalement vous ne devez pas avoir de bulle. Si c’est le cas, décollez la pièce jusqu’à la bulle, mais ne cherchez par à la chasser en « tirant » sur votre pinceau. Le papier ayant été détrempé, en séchant il cherchera à retrouver sa position initiale et plissera ou pire, provoquera du vrillage.
Application du coupon Entailles
Lissage au pinceau Angles
Recouvrement par entailles Partie avant

Pour traiter les angles, particulièrement quand vous avez des arrondis, entaillez des languettes qui seront d'autant plus étroites que l'arrondi sera important. Rabattez les languettes les unes après les autres et par contre cette fois-ci, tirez bien sur votre pinceau pour chasser les plis, et n'hésitez pas à rajouter de la colle si nécessaire. Lisser les entailles avec le doigt pour bien écraser les languettes et supprimer les excédents de colle.

Recouvrement du saumon Nombreuses entailles La forme bombée est recouverte

N'ayez pas trop peur des surépaisseurs de papier.
Même s'il ne faut pas exagérer, elles s'atténueront partiellement au séchage. Un ponçage léger et une finition à l'enduit permettra de finir de les « gommer ».
Dernier point, le papier ne séchera pas s'il n'est pas au contact de l'air. Suspendez vos pièces, posez-les sur des cales ou utilisez des aiguilles comme ci-dessous…

Pièce suspendue durant le séchage
Volet Recouvrement d'un volet
Nombreuses entailles Les bords sont repliés

Ici, la technique est un peu différente. Plutôt que d'entoiler les contours séparément du reste, l'aplat et les bords ont été traités dans une même opération.
Il restera ensuite à tailler une forme correspondant à l'envers de la pièce, d'en réduire les dimensions de 3 mm au pourtour (pour tenir compte de l'allongement du papier) et de la coller en place.
Il est préférable que ce genre de pièce soit légèrement en retrait du bord pour éviter qu'avec le frottement elle ne réussisse à se décoller.
Par contre, la dérive et la profondeur ci-dessous ont été entoilées en traitant les contours.

Recouvrement de la deuxième face Marouflage des arêtes Recouvrement de la tranche
Des entailles seront à réalisées au niveau de l'arrondi.

Pendant le séchage, il peut arriver que les pièces moins épaisses, comme le stabilisateur, se déforme un peu dans le sens longitudinal. Très délicatement, pour ne pas décoller le Kraft, redressez-le à la main.
Presque complètement sèche, mettez la pièce sous presse pour garantir sa planéité. La même opération sera probablement à faire lors du traitement des aplats.

Séchage sous presse

Tous les aplats qui n'avaient pas encore été traités vont l'être maintenant.
En utilisant les formes à couvrir comme gabarit, tracez-les sur le papier Kraft, puis réduisez leur taille d'environ 3 à 5 mm suivant l'importance de la pièce pour prendre en compte l'allongement du papier lors du détrempage (on l'a déjà dit !). Il est très important que les aplats soient posés tout en douceur et de ne surtout pas manipuler, tirer ou faire subir quelque contrainte que ce soit au papier mouillé. Posez le, appliquez le délicatement sur le Dépron avec un pinceau plat et rien d'autre (on l'a déjà dit aussi !)

Recouvrement des angles Recouvrement d'un aplat
Pour les aplats des ailes, basez-vous sur un angle pour positionner votre feuille de papier.

Une fois l'entoilage terminé, les épaisseurs de Kraft seront légèrement poncées au papier de verre très fin (360) à l'aide d'une cale et un mélange de vernis acrylique (contenu dans le nettoyant de sol dont nous avons déjà parlé) et de talc va permettre de finir de les estomper.

Ponçage en douceur
Un ponçage tout en douceur de l'enduit va achever le boulot.

Les dernières pièces de Dépron peuvent être rapportées à la fin ; Ici un karman. C'est même aussi bien d'attendre que tout le reste soit bien sec.

Recouvrement du karman Entailles autour du karman
Courbes entoilée
Le résultat est parfait, même dans les courbes ou les angles, si on prend soin de réaliser les entailles dans le papier là où il faut.

La peinture : Préparation

Le papier Kraft reste sensible à l'humidité, et j'ai l'impression que plus il y a de colle à papier peint dans son cocktail, plus le Kraft y est sensible. Or si votre appareil est destiné à atterrir dans l'herbe…
Le vitrificateur à parquet, dans sa version acrylique, présente l'avantage de ne pas agresser le Dépron et de permettre d'obtenir une surface très lisse après plusieurs couches et un ponçage à l'eau soigné.
Par contre le moindre pot est assez cher. Il faut compter en général entre 20 et 30 € pour les plus petits contenants vendus en magasin de bricolage.
Le vernis s'applique avec un rouleau spécial. A défaut, vous pouvez utiliser un rouleau en mousse, mais vous obtiendrez des petites bulles qu'il faudra faire disparaître au ponçage.
Entre chacune des 3 couches qu'il faudra appliquer, le ponçage se fait au papier à l'eau (grain 180) avec de l'eau (et oui !) sinon c'est une râpe à bois que vous aurez comme résultat, pas un fini façon peau de bébé...

L'avant du fuselage Partie arrière
   
Fuselage entoilé Cellule de Mustang P-51
Le sujet choisi pour illustrer cet article est un Mustang P-51 en Dépron de 1,10 m d'envergure, entièrement entoilé au Kraft. Il sera bientôt présenté avec son plan dans ces pages.
L'application

Après la vitrification, il est tout à fait envisageable d'utiliser des peintures en bombe, y compris celles contenant des solvants attaquant le Dépron si la TOTALITE des surfaces pouvant être au contact de la peinture est protégée par du vernis ou masquée.
Pour ma part, j'utilise de l'acrylique en tube, comme la « Basics » de chez Liquitex ou la « Studio » de chez Pébéo pour environ 4 € les 100 ml. Idéalement l'application se fait à l'aérographe, mais à défaut le rouleau mousse fait très bien l'affaire mais impose un « egrennage » léger après chaque couche pour bien « lisser » le résultat. Le tout est recouvert d'un vernis acrylique pour « bloquer » la teinte.
En fait de vernis, j'en reviens encore à mon nettoyant pour sol…

YF-22 EasyStar
Les cellules fines en Dépron comme celle de ce
YF-22 sont incroyablement rigidifies avec un marouflage au Kraft.
Cet EasyStar très abîmé a été entièrement remis à neuf et bénéficie d'un nouveau recouvrement. Sa remise en état est décrite ici.
Rafale marouflé Crash sans conséquence
Sur les jets, le nez des appareils est renforcé par au moins 3 couches de Kraft. C'est incroyable comme le nez devient dur ! Un exemple avec le Rafale qui, après être passé à travers la cime d'un arbre, a fait une chute d'environ une dizaine de mètres pour aller se planter dans la terre. Ben, rien ! Il a volé dans la foulée après s'être fait un peu nettoyer le nez de la terre qu'il avait récupérée...

Contacter l'auteur : chris@jivaro-models.org

 
 
 
Home
Revenir en haut
Les réalisations "perso" Des plans à télécharger ou à commander Avions, planeurs, hélicos, matériels disponibles dans le commerce Les événements aériens Des vidéos exceptionnelles, marrantes ou impressionnantes Laissez un mot sur le livre d'or
Des infos pour perfectionner ses modèles Le coin de la bidouille Les "inclassables" sont rangés ici... D'autres pages à visiter L'équipe des auteurs présents dans ces pages Contacter le webmaster
Français English Español Deutsch Italiano
  Ceský Russian Nederlands Português slovenských
D'autres sujets sont classés dans les différentes rurbiques. Cliquer sur les boutons pour y accéder.

Copyright jivaro-models.org
Locations of visitors to this page